2014

Journal de bord

Deux innocents en Écosse des tartans: Le Jour J

Edimbourg est sereine. Plusieurs s’habillent grand chic pour aller voter. Genre messe de minuit. D’autres passent au pub du coin, avant. Et après. Calme plat. Depuis notre arrivée ici, force est de constater que les médias s’excitent davantage que les Écossais eux-mêmes. Idem pour les Québécois sur place, nombreux. Petit rassemblement sympathique, hier soir. Plein […] Lire la suite

Journal de bord

Deux innocents en Écosse des tartans: D’un nationalisme à l’autre

  Un bar d’Edimbourg. Un chansonnier folk. Quelques tables autour. Autant de scotch que d’Écossais. Peut-être plus, en fait. L’ami Beaulac et moi-même, à la fois fan et profane en la matière, essayons les divers combinés. Deux fois quatre scotchs, svp, monsieur la barman. Huit scotchs? Mais on ferme dans une heure ? Allez allez. Pas de […] Lire la suite

Journal de bord

Deux innocents en Écosse des tartans : De l’autodétermination des peuples

Quelques esprits allumés m’ont demandé, ces jours derniers, ce qui en était du droit à l’autodétermination écossais. Quels seraient, le cas échéant, les points de parallèle à tracer avec la situation québécoise. Quels seraient, toujours le cas échéant, l’implication de ce même concept en termes de droit à la sécession, unilatérale ou non. Une excellente question, […] Lire la suite

Journal de bord

Deux innocents en Écosse des tartans : De l’éloge de la clarté

Quelques heures de sommeil. Juste assez pour tenter de saisir l’accent écossais. On y remarque d’emblée, dixit quelques discussions glanées sur place, l’importance de la clarté afférente au processus référendaire. Alors que cette propension à la limpidité s’est vue associée, au Canada, à une manœuvre pernicieuse fédérale afin de mettre les bâtons dans l’essieu souverainiste, […] Lire la suite

Journal de bord

Deux innocents en Écosse des tartans : départ et arrivée

Bon. Début de périple mouvementé, disons. Un vol accompagné, à ma gauche, d’un antipathique dandy typique, lequel se vit verser un coca-cola, le mien, sur sa tablette Ipad. Idem pour son pantalon à 1000 balles. Inadvertance, juré. -Sorry sir. Are you ok? -I’m wet. Fin de notre seule et unique discussion. Heureusement, le néo-né du […] Lire la suite